La méthanisation

La méthanisation, c'est quoi ?

La méthanisation a pour objectif de produire de l’energie selon un procédé biologique naturel en valorisant des matières organiques fermentescibles par l’action de bactéries anaérobies dans un milieu stable et contrôlé.

L’unité de Maulévrier injectera  dans le réseau de transport (GRTGaz) qui passe à Maulévrier,  le biogaz produit. Il aura été au préalable épuré, compressé et odorisé sur le site de production.

 

Les facteurs clés du projet Rivergaz

La présence d’un réseau de transport de gaz sur la commune de Maulévrier est un facteur primordial  pour ce projet. En effet, cette « autoroute » du gaz  permet d’absorber toute la production.

Au sein de l’unité de production, le travail  consistera à maintenir l’équilibre dans le digesteur en apportant une alimentation stable et équilibrée, conjuguée à une surveillance des paramètres du milieu pour optimiser le travail des différentes catégories de bactéries interdépendantes les unes des autres.

De manière générale,  la méthanisation s’applique à toutes les matières organiques fermentescibles : les déjections animales, les plantes entières, les résidus de cultures et les végétaux verts, les déchets de l’industrie agro alimentaire et les déchets organiques urbains (boues, déchets alimentaires…). Chaque substrat a ses propres caractéristiques, ses qualités et ses contraintes. Le pouvoir méthanogène, qui est le volume maximal de méthane dégagé par tonne de matière fraiche, dépend de la teneur et de la composition de la matière organique et diffère largement entre les substrats et pour un même type de substrat. Par ailleurs, les pouvoirs méthanogènes des différentes sources ne s’additionnent pas forcément et il est obligatoire de respecter un équilibre alimentaire et d’analyser le mélange.

Pour le projet Rivergaz, les matières entrantes seront prioritairement issues des élevages des 34 adhérents et représenteront 14 effluents différents. Pour ce projet, aucune matière substrat extérieur (agro-alimentaire, boues…) ne rentrera dans l’unité.

Exemples de pouvoir méthanogènes et leurs équivalents énergétiques

1 tonne de … m3 de biogaz Equivalent litre
de fioul
KWh élec.
Lisier 16 11 30
Fumier 60 35 100
Paille 220 120 350

La technologie de méthanisation nécessite que le digesteur soit chauffé, isolé et hermétique. Sur le projet SAS Rivergaz, le procédé retenu est un procédé par voie liquide.

Le procédé en voie liquide ou infiniment mélangé où la teneur en matière sèche du mélange est inférieure à 12 % pour être pompée et brassée avec une alimentation quotidienne de l’installation. Les fermentations se déroulent dans des digesteurs en forme de cuves cylindriques surmontées d’une double membrane souple et étanche.

 

13cce8c95f

Dans le cas de Rivergaz, l’incorporation des matières sera effectuée dans un bâtiment clos, hermétique avec un air filtré et retraité évitant ainsi tout dégagement d’odeur à l’extérieur. Cet aménagement constitue un investissement conséquent mais néanmoins indispensable pour le bien-être de tous.

principe-de-methanisation