Le projet Rivergaz

L'unité de méthanisation

Un terrain de 3,3 ha est en cours d’acquisition  sur la route de Vezins-Maulévrier, à environ 300 m de la voie de contournement et à proximité de la canalisation de GRTGaz. L’étude de la société Impact et Environnement nous a permis de conforter notre choix . La végétation existante sur le site ainsi que la pente naturelle offrent des conditions supplémentaires pour l’intégration de l’unité dans le paysage.

L ‘unité qui sera construite au premier semestre 2017, bénéficiera des atouts suivants :

  • La voie de contournement de Maulévrier facilitera l’acheminement des matières premières
  • La route départementale de Vezins est suffisamment dimensionnée pour l’accès au site
  • La proximité de la canalisation ne necessite pas d’aménagement lourd
  • Les exploitations pourvoyeuses sont situées dans un rayon de 7 km autour de l’unité

Les choix suivants en matière de construction ont été faits :

  • Un bâtiment de réception et stockage des matières sera positionné sur le site. Celui-ci sera équipé d’un traitement d’air par biofiltre.
  • Les cuves de méthanisation seront enterrées en partie afin de limiter l’impact visuel et  de limiter les déperditions énergétiques.
  • Les capacités de stockage seront supérieures aux réglementations imposées, pour faire face aux aléas climatiques qui retarderaient les épandages. Cette capacité de stockage supplémentaire permettra également d’envisager les apports au meilleur moment pour la plante et l’environnement.
  • Une partie des digestats liquides sera stockée dans des fosses à proximité des parcelles (9 mois) afin d’optimiser le transport et d’éviter les tours « à vide ». L’autre partie sera stockée sur site dans des fosses couvertes.
  • Les digestats solides seront retournés dans les fumières des exploitations.
  • L’activité de transport sera sous-traitée. Camions citernes et caissons seront nécessaires.
  • 10 rotations par jour  de camions seront nécessaires pour l’approvisionnement de l’unité et au retour des digestats dans les fermes.

Les produits issus du processus

En rythme de croisière, cette unité produira 190 Nm3/h de gaz, soit la consommation en chauffage de 1 400 foyers par an, et permettra d’éviter l’émission dans l’atmosphère de 3600 tonnes équivalent CO2. Ce gaz « vert » sera injecté dans le réseau. Cette production représente 800 KWE.

La présence d’un réseau de transport de gaz GRTgaz sur la commune de Maulévrier est un facteur primordial  pour ce projet. En effet, cette “autoroute” du gaz permet d’absorber toute la production.

L’unité produira aussi des digestats. Un traitement poussé de ceux-ci va permettre d’extraire 55 t de phosphore qui sera vendu en dehors du bassin versant, afin de réduire la pression phosphore sur le territoire.

Les digestats restants seront  épandus sur les 3 200 hectares des exploitations de la SAS.

1995-11-jf-0029-tonne-a-lisier-joskin-avec-rampe

La particularité du digestat est d’être plus facilement assimilable par la plante. De ce fait sa composition  permettra de diminuer l’achat d’azote minérale nécessaire à toute culture végétale.

La mutualisation des effluents d’élevage au sein de la SAS permettra de mieux répartir les éléments fertilisants en fonction des besoins de chaque exploitation.